Des Montréalais honorés pour leur travail de préservation d’un cimetière irlandais sacré

Depuis plus d’une décennie, une équipe de bénévoles dévoués se bat sans relâche pour préserver le lieu de sépulture de 6 000 migrants irlandais qui ont péri après leur arrivée dans les années 1800.

À l’époque, 70 000 réfugiés irlandais sont arrivés à Montréal après avoir quitté leur pays pendant la famine de la pomme de terre. Beaucoup sont morts du typhus, soit sur les bateaux, soit une fois arrivés.

Le travail des bénévoles a été récompensé par le prix Richard Evans du Quebec Anglophone Heritage Network.

Lire la suite