Des groupes anglophones contestent la décision de Québec de tenir les élections scolaires pendant la pandémie

Deux écoles de langue anglaise et des groupes communautaires demandent au gouvernement du Québec de faire marche-arrière sur sa décision d’aller de l’avant avec les élections scolaires malgré la pandémie.

Le mois passé, le premier ministre du Québec avait annoncé que les élections seraient retardées sans spécifier quand elles auraient lieu.

Lire la suite (en anglais seulement)