Celine Cooper: Assurons-nous de l’inclusion de Montréal amie des aînés

“The Plante administration recently announced that it will hold public consultations on its new Municipal Action Plan for Seniors 2018-2020. It has since been criticized (rightly, in my opinion) by two research organizations based at Concordia University for developing a plan using a process that excludes some of Montreal’s most vulnerable and marginalized seniors, including unilingual anglophones, immigrants and people with limited mobility.”

Celine Cooper croit que l’administration Plante ne fait pas assez d’effort pour s’assurer que les plus vulnérables soient présents lors de sa consultation visant à faire de Montréal une ville amie des aînés. La mairesse de Montréal Valérie Plante a récemment ajouté une nouvelle rencontre pour la consultation lors du 26 février au Cummings Centre, mais le site de la consultation reste uniquement en français. 

Cooper souligne le fait qu’elle était gestionnaire d’un projet de recherche effectué par le QCGN sur les aînés d’expression anglaise. Les conclusions de ce projet de recherche soulignaient notamment que cette population à Montréal ne formait pas un groupe uniforme et avait des besoins et des priorités bien différentes des aînés d’expression française. 

Lisez l’article publié dans le Montreal Gazette