APPELE-Québec recommande une étude plus approfondie du projet de loi no 40

À la suite d’une audience tenue le 18 novembre sur le projet de no 40, une Loi modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires, APPELE-Québec, une coalition qui vise à conserver les commissions scolaires de langue anglaise, recommande avec insistance au gouvernement de retarder le passage du projet de loi afin de lui permettre d’analyser le sujet davantage.

Lire la suite (en anglais seulement)

Êtes-vous sur la liste?

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, réagit à la rumeur selon laquelle la Coalition Avenir Québec pourrait travailler sur une liste définissant ce qui constitue une « minorité historique anglophone», affirmant que cette nouvelle rend les Québécois d’expression anglaise nerveux et crée un sentiment d’anxiété.

Voir la vidéo:

APPELE-Québec animera les audiences communautaires sur le projet de loi no 40

APPELE-Québec (The Alliance for the Promotion of Public English-language Education in Québec) animera un audience publique cet après-midi sur le projet de loi no 40, une Loi modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires.

Lire la suite (en anglais seulement)

It’s Time to Co-LAB

Co-LAB, a two-day innovation event at Bishop’s University kicked off yesterday afternoon in the Centennial Theatre lobby. Over the weekend, young English speakers, paired up with community organizations, will work to identify employment solutions for Englishspeaking youth in Quebec and come up with ideas for innovative programs to meet the needs of their local communities.

Read more

Le Fonds d’innovation pour la communauté offre 1,1 M $ aux jeunes et aux aînés d’expression anglaise

Les jeunes et les aînés du Québec d’expression anglaise bénéficieront de 1,1 M $ pour les aider à trouver des emplois et pour lutter contre l’isolement, grâce au renouvellement du Fonds d’innovation pour la communauté. Ce second cycle de financement aidera les organisations communautaires de la province à piloter des projets sociaux novateurs qui appuieront les jeunes et les aînés pendant les quatre prochaines années.

Lire la suite (en anglais seulement)

Rectifier la fausse représentation d’Alliance Québec

William Johnson écrit dans The Suburban qu’il tient à corriger le dossier historique en ce qui a trait aux circonstances dans lesquelles Alliance Québec s’est effondré. Ayant été chroniqueur national au Montreal Gazette en 1998, William Johnson propose son point de vue sur les circonstances qui ont suivies le référendum au Québec en 1995 qui a mené le journaliste a lancer ce qu’il appelle « la prise de contrôle hostile » d’Alliance Québec.

Lire la suite (en anglais seulement)

La CAQ veut imposer d’autres restrictions sur l’accès aux services en anglais aux nouveaux arrivants

Les nouveaux arrivants et d’autres groupes jugés ne pas faire partie de la « communauté historique d’expression anglaise » vont voir d’importantes coupures aux services fournis en anglais. Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, dénonce les nouvelles restrictions linguistiques suggérées par Simon Jolin-Barrette, le ministre responsable de la langue française.

Lire la suite (en anglais seulement)

La fin des services publics en anglais?

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, dénonce les changements prévus aux règlements annoncés par le ministre responsable de la langue française, Simon Jolin-Barrette. Geoffrey Chambers dit que ce type de modification est discriminatoire et que ça ne peut que diviser les communautés d’expression anglaise et française.

Lire la suite

Crise interne au Quebec Community Groups Network

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, rencontre la journaliste Elysia Bryan Baynes de Global Montreal pour discuter la démission d’organismes membres.

Voir la vidéo (en anlgais seulement)

English Language Arts Network quitte un réseau d’organismes d’expression anglaise

Le directeur général du English Language Arts Network (ELAN), Guy Rodgers, explique pourquoi son organisation a démissionné du QCGN.

Lire la suite (en anglais seulement)