Déclaration du QCGN concernant les audiences de l’Assemblée nationale sur le projet de loi 96

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) se dit profondément déçu que le gouvernement du Québec limite considérablement la participation aux audiences publiques sur le projet de loi 96 et qu’il n’ait pas lancé une invitation à un plus grand nombre de Québécois. Au lieu de cela, les représentants du gouvernement ont présélectionné les participants qui exprimaient un fort parti pris en faveur de la législation.

La Commission de la culture et de l’éducation a annoncé hier la tenue de consultations publiques sur le projet de loi 96. Entre le 28 septembre et le 7 octobre, elle prévoit y entendre 50 groupes et particuliers, où il n’y aura que trois groupes représentant la communauté d’expression anglaise du Québec, dont le QCGN.

Lire la suite

RAWQ Statement on the Official Languages of Quebec and Canada

The members of the elected Board of Directors of the Regional Association of West Quebecers (RAWQ) issue the following statement on the official languages of Québec and Canada.

Canada is a country constituted of ten provinces and three territories. We support an Official Languages Act of Canada that recognizes two official languages, English and French, in all provinces and territories of Canada. We support an Official Languages Act of Canada in which the federal government of Canada is the protector of the two official languages in all ten provinces and three territories. We continue to support the principle of symmetrical federalism from sea to sea to sea.

However, we have great difficulty in observing a provincial government with a substantial majority of seats in the National Assembly of Québec continuing to resort to the undemocratic tactic of closure (le bâillon) to silence debate from the Official Opposition and the two other opposition parties.

Read more

Francophones et anglophones ont en commun de profondes affinités pour leur communauté respective

Alors que les Québécois d’expression anglaise expriment un plus grand sentiment d’attachement au Canada, et que les Québécois d’expression française se disent plus attachés à leur province, les uns et les autres témoignent d’un niveau d’attachement similaire à leur communauté linguistique respective ainsi qu’à leur municipalité ou à leur région.

Selon les résultats d’un sondage réalisé en mai dernier par la firme Léger Marketing pour le Quebec Community Groups Network (QCGN) et pour l’Association d’études canadiennes (AEC), l’attachement à sa communauté linguistique est aussi important pour les Québécois d’expression française que pour ceux d’expression anglaise. Par ailleurs, les deux groupes linguistiques présentent toujours des différences dans leur degré d’attachement pour le Québec et pour le Canada.

Lire la suite 

Sondage : L’attachement à la communauté linguistique est un sentiment tout aussi important pour les Québécois d’expression française que pour ceux d’expression anglaise, mais d’importantes différences persistent dans leur sentiment d’appartenance au Canada et au Québec

Selon les résultats d’un sondage réalisé par la firme Léger Marketing pour le Quebec Community Groups Network et pour l’Association d’études canadiennes, l’attachement à la communauté linguistique revêt la même importance pour les Québécois d’expression française que pour ceux d’expression anglaise.

Par ailleurs, des différences persistent dans le degré d’attachement que ces deux groupes linguistiques éprouvent pour le Québec et pour le Canada.

Lire la suite

Le QCGN estime que le projet de loi 96 crée une “zone sans droits”.

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) a averti que si le projet de loi 96 devient une loi, il a le potentiel de créer une “zone libre de droits” dans la province au nom de la protection de l’utilisation du français.
La présidente du QCGN, Marlene Jennings, a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse virtuelle bilingue le 10 juin. Le QCGN a soulevé à plusieurs reprises des inquiétudes au sujet de cette législation depuis qu’elle a été déposée à la mi-mai.

Lire la suite

Déclaration du QCGN sur les changements proposés par le gouvernement du Canada à la Loi sur les langues officielles

Le Quebec Community Groups Network a pris connaissance du projet de loi fédérale déposé ce matin à la Chambre des communes visant à modifier la Loi sur les langues officielles et il le reconnaît pour ce qu’il est : une attaque claire contre l’égalité des langues officielles du Canada.

Traditionnellement, la Loi sur les langues officielles donnait vie aux droits constitutionnels en matière de langues officielles. Ces droits définissent en grande partie la relation entre les Canadiens et notre gouvernement fédéral. La Loi a été fondée sur le principe que le français et l’anglais sont égaux en droit.

Lire la suite

Analyse préliminaire du Quebec Community Groups Network concernant le projet de loi 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français

Le projet de loi 96 est une mesure législative complexe et de grande envergure. Il s’agit d’une refonte importante du système juridique du Québec qui modifie la Charte de la langue française (CLF), 24 autres lois provinciales, un règlement et la Loi constitutionnelle de 1867.

Cliquer ici pour accéder à l’analyse du QCGN sur le projet de loi 96.

Les droits et libertés de la personne ne doivent pas être tenus pour acquis

Le Quebec Community Groups Network se dit profondément dégoûté par le meurtre odieux commis contre une famille de musulmans, dimanche à London, en Ontario. Quatre d’entre eux ont perdu la vie; seul un enfant a survécu, grièvement blessé. La peur et la haine qui ont alimenté cet acte insensé d’islamophobie n’ont pas leur place dans la société canadienne. Tous les Canadiens jouissent d’une liberté de conscience et de religion inhérente à chacun et sacrée. Aucune personne, aucun groupe ni aucun gouvernement ne peuvent la lui enlever. Certains tenteront d’y parvenir, mais en vain. En tant que nation, le Canada a fait de grands sacrifices dans la lutte pour préserver cette liberté. Et le combat se poursuit.

Lire la suite

Appui du QCGN à l’appel du commissaire pour la symétrie des droits dans la Loi sur les langue officielles

Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles du Canada, a recommandé au gouvernement fédéral de maintenir l’égalité de statut du français et de l’anglais dans les changements qu’il apportera à la Loi sur les langues officielles. Le Quebec Community Groups Network appuie avec enthousiasme cette recommandation.

Dans son rapport annuel déposé aujourd’hui à la Chambre des communes, le commissaire Théberge se dit « heureux de constater que la refonte proposée par le gouvernement du Canada repose sur le principe d’égalité réelle, car au-delà de la garantie d’égalité de statut du français et de l’anglais, la nouvelle loi doit fournir les moyens de réaliser cet équilibre dans les faits ».

Lire la suite

Le QCGN réclame un examen plus poussé et un débat sur la proposition du Québec

Une forte majorité de Canadiens hors Québec et une minorité non négligeable à l’intérieur de cette province s’inquiètent de la proposition de modification unilatérale de la Constitution canadienne, affirmant que le Québec est une nation et que sa langue officielle est le français.

C’est ce qui ressort d’un sondage national sur la modification de la Constitution et la reconnaissance de la nation québécoise, réalisé par Léger Marketing pour le Quebec Community Groups Network (QCGN) et l’Association d’études canadiennes (AEC).

Lire la suite