Déclaration de L’honorable Marlene Jennings, C.P. Présidente Quebec Community Groups Network concernant l’adoption du projet de loi 96

Depuis plus d’un an, le QCGN met tout en œuvre pour signifier au gouvernement du Québec des lacunes du projet de loi 96, Loi sur langue officielle et commune du Québec, le français. Malheureusement, nos préoccupations tout comme celles d’un grand nombre de Québécois, dont des organismes représentant les secteurs des affaires, de l’éducation, de la santé, des services sociaux, des droits de la personne et du droit, ont été ignorées.

Lire la suite

Projet de loi C-13 : Mémoire du QCGN présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes

Le projet de loi C-13 n’exprime pas ce que réclamaient les minorités de langue officielle. Avec cette législation, le gouvernement fédéral s’apprête à abandonner un demi-siècle de politique en matière de langues officielles et à transformer la LLO en une loi visant la protection et la promotion d’une seule langue officielle.

Lire la suite

Déclaration sur le refus du gouvernement de la Coalition Avenir Québec de céder sur les dispositions concernant les étudiants des cégeps anglophones

MONTRÉAL, le 14 avril 2022 – Les Québécois d’expression anglaise sont profondément déçus du refus du gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) de corriger une mesure malavisée du projet de loi 96, qui risque d’avoir un impact sur la réussite scolaire de nos jeunes

Lire la suite

Analyse préliminaire du projet de loi C-13, Loi visant l’égalité réelle entre les langues officielles du Canada

Le QCGN présente sa vue d’ensemble du projet de loi C-13, Loi pour l’égalité réelle des langues officielles du Canada, déposé à la Chambre des communes le 1er mars 2022.

Lire la suite ici

Le QCGN réagit à la Loi modifiant la Loi sur les langues officielles et édictant la Loi sur l’utilisation du français dans les entreprises privées sous réglementation fédérale

Aujourd’hui, la ministre Petitpas Taylor déposait son projet de loi C-13 à la Chambre des communes : Loi modifiant la Loi sur les langues officielles, édictant la Loi sur l’usage du français au sein des entreprises privées de compétence fédérale et apportant des modifications connexes à d’autres lois. Tout comme le projet de loi C-32 précédent, Loi visant l’égalité réelle du français et de l’anglais et le renforcement de la Loi sur les langues officielles, morte au feuilleton avant les dernières élections, la nouvelle législation contient quelques mesures positives. Mais force est aussi de constater que dans plusieurs domaines, le gouvernement fédéral a abandonné 50 ans d’engagement envers la vision nationale de la dualité linguistique et de l’égalité en matière de droit fédéral entre nos langues officielles, d’un océan à l’autre.

Lire la suite

De plus en plus de Québécois d’expression anglaise rejettent l’approche conflictuelle concernant les « anglophones historiques »

Au cours des derniers jours, de plus en plus de Québécois, membres de la communauté d’expression anglaise, ont ajouté leur voix au rejet du plan du premier ministre François Legault de limiter les services gouvernementaux offerts en anglais exclusivement aux « anglophones historiques », une définition restrictive ne désignant que les citoyens déclarés admissibles aux études primaires et secondaires en anglais, au Québec.

Lire la suite

QCGN : le gouvernement Legault doit faire marche arrière concernant sa décision au sujet de Dawson

Le Quebec Community Groups Network est particulièrement consterné d’apprendre que le gouvernement du Québec a décidé d’annuler le financement de la construction d’un nouveau pavillon au Collège Dawson.

Ce projet de construction d’un nouveau pavillon, planifié et reporté depuis longtemps, visait à accueillir les sept programmes de formation en soins de santé du Collège Dawson sur le campus du collège. Or, il a été annulé vendredi dernier lorsque les administrateurs ont reçu un appel inattendu de Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur. Elle a exhorté Dawson à explorer d’autres options, notamment la location. Mme McCann a également fait remarquer que le gouvernement entendait « accorder la priorité aux besoins des étudiants francophones ».

Lire la suite

Un règlement adopté en catimini pourrait nuire à la qualité des soins de santé des Québécois d’expression anglaise

Malgré les fortes objections de la communauté d’expression anglaise, dont une pétition de 4 500 noms déposée à l’Assemblée nationale, le gouvernement du Québec a chambardé la composition du Comité provincial pour la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise. Le gouvernement recrute maintenant de nouveaux membres qui en assureront la relève.

« Deux jours avant le dépôt de la pétition à l’Assemblée nationale le 10 décembre – au beau milieu d’une situation d’urgence en santé publique durant laquelle la population n’avait d’autre préoccupation que la COVID-19 – le gouvernement a furtivement promulgué un nouveau règlement régissant le Comité provincial, indique Marlene Jennings, présidente du Quebec Community Groups Network

Lire la suite

Croissance de l’opposition à la définition restrictive de la communauté d’expression anglaise

MONTRÉAL, le 16 décembre 2021 – Plus de trois dizaines d’organismes ont déclaré au premier ministre François Legault que sa définition restrictive d’une communauté historique d’expression anglaise est injuste et inacceptable.

Issus de multiples secteurs, ces groupes ont appuyé une résolution s’opposant au projet de la Coalition Avenir Québec de limiter les services gouvernementaux en anglais à ce que le premier ministre définit comme des « anglophones historiques », soit uniquement les personnes ayant acquis le droit de fréquenter une école de langue anglaise au Québec.

Lire la suite

Le QCGN se montre enthousiaste à l’idée de travailler à la modernisation de la Loi sur les langues officielles

Alors que s’amorce la 44e législature de la Chambre des communes, le Quebec Community Groups Network se réjouit à l’idée de travailler avec la nouvelle ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, et les communautés francophones en situation minoritaire dans tout le Canada à la modernisation de la Loi sur les langues officielles, une loi essentielle à la vitalité de nos communautés minoritaires.

Lire la suite