Le QCGN demande au gouvernement d’exempter les commissions scolaires anglophones de son plan de réforme sur l’éducation

MONTRÉAL, le 19 novembre 2019 – Le projet de loi 40, le plan du gouvernement de la Coalition Avenir Québec visant à abolir les commissions scolaires, viole des droits constitutionnels de la communauté d’expression anglaise du Québec. Le gouvernement devrait exempter le système anglais de l’application de cette réforme en attendant la tenue d’une vaste consultation auprès de la communauté.

« Les écoles sont les institutions de base de la communauté d’expression anglaise, a déclaré Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups Network (QCGN). Il incombe à la province de concevoir une structure de gouvernance scolaire qui protège et favorise la gestion et le contrôle de cette communauté quant à leurs droits à l’instruction dans la langue de la minorité, ces droits étant garantis par la Constitution. »

Lire la suite

Des fonds de 1 M$ pour répondre aux besoins des jeunes et des personnes âgées vulnérables d’expression anglaise

Montréal, le 12 novembre 2019. – Grâce au renouvellement du Fonds d’innovation pour la communauté (FIC), des jeunes et des personnes âgées d’expression anglaise du Québec bénéficieront d’une aide financière de 1,1 M$ afin d’acquérir de nouvelles compétences, de trouver un emploi et de lutter contre l’isolement. Cette seconde étape de financement aidera les organismes communautaires de toute la province à mettre à l’essai des projets d’innovation sociale pour les jeunes et les aînés, entre 2020 et 2023.

« De 2016 à 2019, la première étape de financement du FIC a permis d’injecter une somme totale de 1 M$ dans 10 projets novateurs, transformant ainsi la vie de nombreux Québécois d’expression anglaise », a déclaré John Buck, président du comité consultatif du projet et directeur général de la Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC). « En ciblant les priorités propres aux jeunes, aux aînés, aux aidants naturels et aux nouveaux arrivants de notre communauté, le Fonds a donné les moyens aux groupes communautaires de s’attaquer plus efficacement aux problèmes sociaux urgents. »

Lire la suite:

Réaction du conseil d’administration du QCGN au départ rendu public de plusieurs de ses membres

MONTRÉAL, le 5 novembre 2019 – Le Quebec Community Groups Network (QCGN) déplore vivement le départ annoncé publiquement d’une demi-douzaine de membres de son conseil d’administration.

« Cela n’a rien étonnant étant donné que nous les avons avisés la semaine dernière qu’ils n’étaient plus administrateurs du conseil d’administration du QCGN », a déclaré Geoffrey Chambers, président du QCGN. Il a précisé que les membres du groupe dissident sont affiliés aux cinq autres groupes qui ont mis fin à leur adhésion, la semaine dernière.

Lire la suite

We Stand By Our Track Record

The Executive Committee of the Quebec Community Groups Network has written to its members to discuss the resignation of some member organizations. In response to criticism of former members, the committee writes that the QCGN has “taken forceful and principled positions in defense of English-speaking community rights and in cases such as the securing of our institutional heritage and the design of health service guarantees under Bill 10.”

Read more:

Le QCGN déplore la perte de certains de ses membres

MONTRÉAL, 24 octobre 2019 – Le Quebec Community Groups Network était attristé et profondément déçu d’apprendre cette semaine que neuf organismes membres se sont retirés de son réseau.

« Bien que ces groupes soient actifs dans des régions où habitent moins de trois pour cent de Québécoises et de Québécois d’expression anglaise, ils sont des membres importants de notre communauté minoritaire de langue officielle », soutient le président du QCGN, Geoffrey Chambers. « Le QCGN, qui a des réseaux et des intervenants aux quatre coins de la province, va continuer à défendre et à représenter les intérêts des Québécoises et des Québécois d’expression anglaise ».

Lire suite

QCGN Laments Loss of Some Network Members

MONTREAL, October 24, 2019 – The Quebec Community Groups Network was saddened and deeply disappointed to learn this week that nine member organizations have withdrawn from our Network.

“While these groups are active in regions that are home to fewer than three per cent of English-speaking Quebecers, these are important members of our official language minority community,” said QCGN President Geoffrey Chambers. “The QCGN, which has networks and stakeholders all across the province, will continue to advocate for and represent the interests of all English-speaking Quebecers.”

Read more

Le QCGN tient à ce que nouveau Parlement respecte l’anglais et le français en tant que langues officielles du Canada

MONTRÉAL, le 23 octobre 2019 – Au lendemain de l’élection fédérale cette semaine, le Quebec Community Groups Network a hâte de continuer à travailler avec le gouvernement du Canada et les parlementaires pour assurer la refonte d’une Loi moderne qui réaffirme le principe du statut d’égalité du français et de l’anglais, particulièrement au sein des institutions assujetties à la Loi.

« La présence de notre communauté s’est faite sentir lundi soir dans les régions clés de la province », a déclaré Geoffrey Chambers, président du QCGN. Nous continuons de bénéficier d’un rôle important à jouer dans les élections fédérales et nous nous attendons à ce que les préoccupations de notre communauté linguistique minoritaire soient représentées et considérées par tous les partis du nouveau Parlement ».

Lire la suite

Hommage du QCGN à quatre champions de la communauté – Le travail de la Sénatrice Joan Fraser et de Josh Freed, Martin Murphy, Joshua Arless sera salué

MONTRÉAL, le 8 octobre 2019 – Bien que leurs réalisations soient dans des domaines très différents, les quatre champions de la communauté d’expression anglaise du Québec à être officiellement honorés du Prix de leadership communautaires par le Quebec Community Groups Network possèdent les mêmes qualités de manières égales : le dévouement et la persistance.

La Sénatrice Joan Fraser, journaliste de longue date, le commentateur et homme d’esprit Josh Freed et le militant communautaire Martin Murphy ont mérité le 11e Prix Goldbloom. Joshua Arless, un commissaire scolaire avant-gardiste, remporte le cinquième prix annuel des Jeunes Québécois aux commandes. 

« Les chefs sélectionnés ont tous apporté de la vitalité à leur manière au Québec de langue anglaise, et de façon exemplaire », a déclaré Geoffrey Chambers, président du QCGN. Chacun a emprunté une voie s’inspirant de ses convictions et qui a contribué à faire avancer notre cause collective et à viser l’intérêt général. »

Lire la suite

Le QCGN intervient à la Cour Suprême du Canada dans l’affaire du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique

Winnipeg, le 25 septembre 2019 – L’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit les droits à l’instruction dans la langue de la minorité des communautés de langue française hors Québec et à la minorité d’expression anglaise au Québec, nécessite une interprétation élargie et libérale qui privilégie toutes les minorités de langue officielle partout au Canada.

Tel est l’argument que l’avocat du Quebec Community Groups Network (QCGN) invoquera jeudi prochain lorsque la Cour Suprême du Canada entendra les plaidoiries dans l’affaire du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique v. la Colombie-Britannique, à l’occasion des procédures qui auront lieu à Winnipeg au Manitoba.

Lire la suite

Les Québécois de langue anglaise font preuve de beaucoup de méfiance à l’égard du gouvernement Coalition Avenir Québec

Montréal, le 20 septembre 2019 – Un sondage récent indique qu’une grande majorité de Québécois de langue anglaise font davantage confiance, et de loin, à leurs propres institutions qu’au gouvernement du Québec pour répondre aux préoccupations des communautés d’expression anglaise au Québec.

Seulement 8 pour cent des répondants disent qu’ils font confiance au gouvernement du Québec pour assurer que le public ait droit aux services de langue anglaise, y compris les services de santé, d’éducation et d’emploi. Au total, 78 pour cent ont répondu qu’ils placent leur confiance dans les organismes communautaires pour leur offrir des services dans leur première langue.

Lire la suite