Le QCGN a hâte de travailler avec le premier ministre François Legault et son nouveau cabinet

Le QCGN exprime sa hâte de travailler avec le premier ministre François Legault et son nouveau cabinet

 

Notre communauté envisage également avec plaisir de travailler avec Christopher Skeete, nouvel adjoint parlementaire responsable du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise.

Montréal, le 18 octobre 2018 – Le Quebec Community Groups Network salue chaleureusement le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault, assermenté jeudi comme 32e premier ministre du Québec, et il a hâte de se pencher avec lui et son nouveau cabinet sur certains enjeux importants, dont la santé et l’éducation.

 

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, a également adressé les félicitations du Réseau au député de Sainte-Rose, Christopher Skeete, prochain porte-parole des Québécois d’expression anglaise dans le gouvernement de M. Legault. Passant du français à l’anglais dans son discours après la cérémonie d’assermentation, le premier ministre Legault a annoncé la nomination de M. Skeete au poste d’adjoint parlementaire responsable du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise.

 

«Nous offrons notre aide à M. Skeete et au nouveau gouvernement de la CAQ pour qu’ils puissent mieux comprendre et représenter les intérêts des Québécois d’expression anglaise de toute la province », a déclaré M. Chambers, notant que le QCGN a plusieurs autres préoccupations immédiates, dont la mise en œuvre de garanties législatives visant à assurer l’accès aux services de santé et services sociaux en anglais ainsi qu’à préserver l’avenir des commissions scolaires anglophones.

Lire plus

Le président du QCGN s’inquiète du sort des minorités sous le nouveau gouvernement

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, discute avec Jamie Orchard sur comment les politiques de la CAQ, surtout en ce qui concerne l’interdiction de symboles religieux,  pourraient avoir un impact négatif sur les groupes minoritaires de la province.

Regarder l’entrevue

Faut-il donner plus de mordant à la Loi canadienne sur les langues officielles?

Le moment est-il venu de donner plus de mordant à la Loi canadienne sur les langues officielles? Plusieurs experts pensent que oui et proposent la création d’un tribunal administratif pour y arriver.

Le bilan que fait Jean Johnson de la Loi fédérale sur les langues officielles n’est pas réjouissant.

« L’histoire de la loi, c’est l’histoire d’un demi-siècle d’infractions et de mise en œuvre incomplète », racontait ce printemps le président de la Fédération canadienne des communautés francophones et acadienne (FCFA) aux membres du comité du Sénat canadien sur les langues officielles.

Lire la suite

Le QCGN honore les pionnières de l’immersion française

Murielle Parkes et Olga Melikoff, deux des parents qui ont poussé, il y a plus de 50 ans, l’idée d’établir l’immersion française à Saint-Lambert, seront reconnues pour leurs efforts avec un prix du Quebec Community Groups Network.

Écouter l’entrevue à l’émission All in a Weekend Montreal avec Ainslie MacLellan (en anglais seulement)

Qu’arrive-t-il lorsqu’on déclenche des élections et les électeurs non francophones ne votent pas?

Dans les circonscriptions où les non francophones sont moins nombreux que les francophones, la participation moyenne était de 53 %, 13 points de moins que la moyenne de 66 %

À l’exception du Parti égalité qui visait à défendre les droits des anglophones de la province en 1989, Jacob Hughes a toujours apposé un X à côté du candidat libéral sur les bulletins de vote provinciaux.

Mais pas cette fois-ci.

Lors des élections la semaine passée, il n’y a pas eu de X du tout parce qu’il est resté à la maison.

« La Coalition Avenir Québec faisait son entrée et les Libéraux allaient gagner ici. À quoi bon? » a dit M. Hugues, 64 ans.

Il parlait en rangeant des courses dans le coffre de sa voiture dans le stationnement du Centre commercial Côte-Saint-Luc qui chevauche les circonscriptions de D’Arcy-McGee et de Notre-Dame-de-Grace, deux des 13 circonscriptions où moins de la moitié de la population parle le français à la maison.

Les Libéraux ont tourné le dos aux anglophones et ne méritaient pas son vote de toute façon, a ajouté M. Hugues, en citant la décision du parti de « dire aux gens qu’ils ne peuvent pas dire ‘Hi’ dans un magasin ».

Hughes est une des raisons pour lesquelles le nombre d’électeurs non francophones a chuté le 1er octobre.

Qu’est-ce qui est arrivé?

Lire la suite (en anglais seulement)

Bannir les symboles religieux au Québec serait catastrophique selon le réseau de groupes anglophones

Troublant, source de discorde et de conflits, catastrophique.

Ce ne sont que quelques termes utilisés par la direction d’un réseau de groupes anglophones du Québec vendredi pour décrire le plan du gouvernement entrant de la Coalition Avenir Québec de bannir le port de symboles religieux au travail par des fonctionnaires en position d’autorité.

Sous la nouvelle loi proposée par le premier ministre désigné François Legault, qui souhaite essayer de la faire passer pendant sa première année au pouvoir, les enseignants d’écoles primaires et secondaires, des policiers, des avocats, des juges et des gardiens de prison devront retirer leurs hijabs, leurs kippas et leurs turbans ou perdre leurs emplois.

« S’ils le faisaient, ce serait catastrophique, provoquant un véritable déchirement dans la communauté» s’inquiète le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers.

Lire la suite (en anglais seulement)

Quel est le sort réservé aux anglophones?

Dans un entretien avec Caroline Van Vlaardingen de CTV Montréal, Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups Network, a dit que la communauté suivrait de près le nouveau gouvernement de la Coalition Avenir Québec, veillant à ce que les préoccupations des Québécois d’expression anglaise ne soient pas ignorées.

Voir la vidéo (en anglais seulement)

Le QCGN félicite François Legault et la Coalition Avenir Québec

Montréal, 2 octobre 2018 – Le Quebec Community Groups Network félicite le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et son parti pour leur victoire aux élections provinciales de lundi.

« Nous avons rencontré des candidats de la CAQ au cours de la campagne électorale et avons hâte de travailler avec notre nouveau gouvernement », a déclaré le président du QCGN, Geoffrey Chambers. « Nous avons certaines préoccupations, mais nous sommes confiants que nous pourrons dialoguer avec notre nouveau gouvernement sur diverses questions, notamment l’avenir de nos écoles et de nos soins de santé. »

« Nous sommes heureux que M. Legault ait tendu la main aux Québécoises et aux Québécois d’expression anglaise en leur promettant de travailler au bénéfice de tous », a affirmé M. Chambers, soulignant que Legault a proclamé vouloir renforcer le Québec au sein du Canada. « Mon gouvernement sera votre gouvernement! » a-t-il promis aux citoyens d’expression anglaise lors de son discours de victoire.

Lire la suite

Le Quebec Community Groups Network réagit à la victoire « historique » de la CAQ

Tina Tenneriello de City News s’entretient avec le président du QCGN, Geoffrey Chambers, sur les résultats de la soirée électorale.

Voir la vidéo (en anglais seulement)

Votre vote: les groupes communautaires de Montréal

Le jour du scrutin électoral, Tina Tenneriello de City News s’entretient avec le président du QCGN, Geoffrey Chambers, pour discuter l’importance du vote des Québécois d’expression anglaise.

Voir la vidéo (en anglais seulement)