Le QCGN estime que le Secrétariat est un « échec notable »

Le président du Quebec Community Groups Network est déçu du Secrétariat aux Relations avec les Québécois d’expression anglaise.

Voir le reportage (en anglais seulement)

Écoutons les intérêts de la communauté anglophone

Par Geoffrey Chambers, président du Québec Community Groups Network

Mercredi dernier, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a reçu un avis formel de 30 jours de la part de Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, qui invoquera des pouvoirs d’urgence pour transférer trois bâtiments scolaires de l’établissement anglophone à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Par conséquent, dans trois semaines, la communauté d’expression anglaise aura perdu ses trois écoles, même si la Loi sur l’éducation exige une consultation d’une durée de 18 mois avant la fermeture d’une école et du transfert subséquent possible de l’immeuble.

Ni les parents du quartier ni la communauté scolaire ni la communauté de langue anglaise générale n’ont été consultés.

Lire la suite

Une organisation anglophone du Québec estime que la province empiète sur ses droits communautaires

Le Quebec Community Groups Network (QCGN), qui représente des douzaines de groupes communautaires d’expression anglaise aux quatre coins du Québec, réprimande le gouvernement provincial pour avoir enfreint les droits de la minorité anglophone, mais ça ne passe pas chez un des députés de la Coalition Avenir Québec (CAQ).

Lire la suite et voir le reportage (en anglais seulement)

Le transfert d’écoles et l’état des relations avec les anglos au Québec

Par Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups network

La English Montreal School Board (EMSB) a reçu un avis formel de 30 jours de la part du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, qui prévoit invoquer ses pouvoir d’urgence afin de transférer trois écoles à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île.

Dans trois semaines, ces écoles risques d’être une perte à la communauté d’expression anglaise même si la Loi sur l’instruction publique exige une consultation de 18 mois avant de fermer une école. Aucune consultation auprès des parents ou de la communauté d’expression anglaise n’a été menée.

Lire la suite (en anglais seulement)

QCGN appuie l’appel du Commissaire pour une Loi sur les langues officielles plus efficace

Montréal, le 9 mai 2019 – Le Quebec Community Groups Network se réjouit des recommandations du Commissaire aux langues officielles de moderniser la Loi sur les langues officielles qui avancent la vitalité des minorités linguistiques et qui dirigent les institutions fédérales à respecter leurs engagements envers la population canadienne.

Le Commissaire Raymond Théberge a proposé aujourd’hui des changements législatifs et de nouveaux cadres réglementaires dans des domaines tels que la justice, les communications avec et services pour le public, la gouvernance, la conformité et la promotion des deux langues officielles du Canada.

Le QCGN accueille favorablement l’invitation de Théberge pour plus de transparence et des définitions de la Partie VII de la Loi qui oblige des départements et institutions fédérales à appuyer la vitalité des communautés linguistiques officielles minoritaires ; et la Partie VI, qui engage le gouvernement du Canada à s’assurer que les Canadiens de langue anglaise et de langue française aient des chances égales d’emploi et d’avancement au sein des institutions fédérales.

Lire la suite

Droit à l’instruction dans la langue de la minorité : Une autre vague judiciaire en milieu minoritaire

Alors que la mégacause scolaire des Franco-Colombiens vogue vers la Cour suprême, d’autres conflits linguistiques s’affirment. Au Québec et à l’Île-du-Prince-Édouard, des organismes relancent leurs griefs sur une base constitutionnelle. La commission scolaire de l’IPÉ a reçu une aide du programme fédéral de contestation judiciaire. 

Lire la suite

Des groupes communautaires d’expression anglaise s’unissent pour lutter contre le plan de la CAQ de fermer leurs commissions scolaires

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers cite la décision de la Cour suprême pour illustrer la détermination de la coalition de la communauté d’expression anglaise à lutter contre le plan de la CAQ d’éliminer les commission scolaires anglophones. « « La Cour », dit Geoffrey Chambers « … a estimé que les communautés minoritaires linguistiques ont le droit de contrôler et de gérer les institutions scolaires que fréquentent leurs enfants à la fois pour s’assurer et permettre que leur langue et leur culture puissent s’épanouir.

Lire la suite (en anglais seulement)

Une nouvelle coalition tente de sauver les commission scolaires

Une nouvelle coalition mise sur le soutien de la population afin de l’aider à lutter contre le plan de la CAQ qui prévoit abolir les commissions scolaires. La coalition, The Alliance for the Promotion of Public English-language Education in Quebec (APPELE-Quebec) est présidée par l’ancien ministre Geoff Kelley  et l’un des coprésidents est l’ancienne sénatrice et journaliste Joan Fraser.

Lire la suite (en anglais seulement)

Geoff Kelley à la tête d’un groupe de défense des commissions scolaires

Une coalition de groupes d’expression anglaise s’unit pour defendre les commissions scolaires contre la CAQ. L’ancien ministre Geoff Kelley dirige le groupe.

Voir le reportage (en anglais seulement)

Une nouvelle coalition estime que le plan de la CAQ d’abolir les commissions scolaires est inconstitutionnel

Une nouvelle coalition qui rassemble des groupes qui luttent pour les droits des citoyens québécois d’expression anglaise, des politiciens et des écoles s’engagent à se battre contre le plan de la CAQ qui prévoit se débarrasser de leurs commissions scolaires. La coalition APPELE – Alliance for the Promotion of Public English-Language Education – affirme que les droits des minorités sont protégées par la Constitution et elle espère convaincre la CAQ de changer d’idée avant que la question devienne une bataille juridique.

Lire la suite (en anglais seulement)