C-13 : Les anglophones du Québec sentent avoir perdu le soutien d’Ottawa

Alors que le projet de loi C-13, qui modernise la Loi sur les langues officielles, passe en troisième lecture au Sénat, les Québécois anglophones craignent que leurs préoccupations n’aient pas été entendues. Pour eux, le gouvernement fédéral joue avec les règles du gouvernement québécois. « Jusqu’à présent, nous avons toujours espéré que le gouvernement fédéral serait notre protecteur, qu’il nous soutiendrait en tant que communauté linguistique minoritaire, et nous nous sentons trahis », a déclaré Eva Ludvig, présidente du QCGN, à Francopresse.

Lire la suite