Des anglophones frustrés soumettent des plaintes contre Trudeau pour ses réponses en français

“Three formal complaints have been filed against Prime Minister Justin Trudeau with the Commissioner of Official Languages for refusing to speak English to a Quebec anglophone Tuesday in Sherbrooke.”

Dans cet article du Montréal Gazette, Philip Authier présente la situation menant au dépôt de plaintes formelles reçues par le Commissariat aux langues officielles. Ces plaintes questionnent la possible violation de la Loi sur les langues officielles par le premier ministre Justin Trudeau alors qu’il a répondu en français aux questions de citoyens d’expression anglaise des Cantons-de-l’Est posées en anglais. Il s’est défendu sur son comportement le jour suivant lors d’une conférence de presse à l’université Bishop’s.

Son atteinte à une rédemption n’a pas calmé les organisations représentant les minorités linguistiques au Québec, notamment le QCGN. Son président, James Shea réclame une excuse formelle, non pas de pâles explications. D’autres commentaires sont aussi parvenus de Gerald Cutting, de l’Association des Townshippers’, ainsi que de Robert Libman, ancien chef du Equality Party.

Lisez l’article complet dans le Montreal Gazette