La communauté d’expression anglaise s’oppose massivement à la Charte des valeurs

Pour diffusion immédiate

Montréal, le 7 novembre 2013 À la lumière de consultations menées auprès de ses membres et d’organismes partageant des opinions similaires, le Quebec Community Groups Network (QCGN) possède autant de raisons de s’objecter à la Charte des valeurs québécoises que le nombre de mots contenus dans sa nouvelle appellation, soit « La Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l’État ainsi que d’égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d’accommodement ».

 « En tant que citoyens et en tant que communauté minoritaire, nous devons continuer de tenir la garde et protéger la législation actuelle concernant les droits humains », a affirmé le président du QCGN, Dan Lamoureux, ajoutant qu’à l’instar du projet de loi 14, le projet de loi 60 est une autre tentative du Parti Québécois de limiter les droits et libertés individuels dans l’intérêt d’une identité majoritaire définie par l’état. « Cela va à l’encontre de nos intérêts en tant que citoyens individuels ainsi qu’en tant que communauté minoritaire. »

Appuyé par un grand nombre de ses membres, le conseil d’administration du QCGN a adopté une résolution s’opposant à la Charte, faisant remarquer que celle-ci constitue une attaque directe à notre communauté. La résolution rappelle que la communauté d’expression anglaise du Québec, laquelle a fait partie intégrante du Québec pendant plus de deux siècles, constitue, sur les plans linguistique, culturel et religieux, une communauté diversifiée qui fut toujours inclusive.

Lire la suite…