L’unilinguisme du député Gourde contesté

Le Droit, Philippe Orfali


L’accusant de se soustraire à ses responsabilités et lui reprochant son unilinguisme, des représentants de la communauté anglo-québécoise réclament le départ du secrétaire parlementaire aux Langues officielles Jacques Gourde.

Alors que la nomination d’unilingues anglophones au poste de vérificateur général et de juge de la Cour suprême avait suscité un tollé l’automne dernier au parlement et au sein des communautés francophones, Silvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN), dénonce le fait qu’un unilingue ait été affecté au poste de secrétaire parlementaire aux Langues officielles.

Nommé à ce poste en janvier 2011 par le premier ministre, le député québécois Jacques Gourde a jusqu’à présent décliné toutes les invitations à rencontrer le QCGN, principaux représentants de la communauté anglo-québécoise, a appris LeDroit.

Lire la suite…