Les Prix Goldbloom célébrent les accomplissement des leaders de la communauté d’expression anglaise du Québec

“Sun Youth founder Sid Stevens was one of five members of Quebec’s English-speaking community recognized at the Goldbloom Awards. The annual event is organized by the Quebec Community Groups Network.”

L’événement annuel a été créé par le QCGN afin de souligner les individus qui ont fait un impact considérable sur la communauté d’expression anglaise du Québec. Cette année, les récipiendaires du Prix Goldbloom étaient Clifford Lincoln, James Carter, Sid Stevens et Earl De La Perralle. Claudia Di Iorio a été récompensée du Prix Jeunes Québécois aux commandes.

Visionnez la couverture faite par Global News

 

La nomination d’un commissaire aux langues officielles se fait attendre

“Qui succèdera à Graham Fraser à la tête du Commissariat aux langues officielles (CLO) du Canada? Quasiment trois mois jour pour jour après avoir relancé le processus à la suite de la nomination avortée de Madeleine Meilleur, le gouvernement n’a toujours pas annoncé le nom d’un nouveau commissaire aux langues officielles.”

Le gouvernement de Trudeau réitère que le processus de séléction pour le nouveau commissaire aux langues officielles va bon train, quoique des doutes sont soulevés par les critiques aux langues officielles de l’opposition, les députés Alupa Clarke et François Choquette.

Ce dernier a d’ailleurs demandé au premier ministre de rencontrer les groupes qui représentent les communautés minoritaires de langue officielle, soit la FCFA et le QCGN, afin de discuter du processus de nomination

Lisez l’article sur le site de #ONfr

Forts, résilients, infatiguables: des prix québécois célébrènt l’engagement citoyen

“Claudia Di Iorio, an advocate for road safety, won the Young Quebecer Leading the Way Award in 2017.  She is only 23, but Montrealer Claudia Di Iorio has known more pain than many.”

Après sa collision quasi-fatale, Claudia Di Iorio a soutiré une force et une résilience remarquable afin de remettre sa vie en ordre et agit maintenant à titre de porte-parole pour Cool Taxi en plus d’être membre du C.A. de la SAAQ.

Di Iorio est parmi cinq récipiendaires d’un prix attribué par le Quebec Community Groups Network pour leur effort au sein de la communauté d’expression anglaise. Cette dernière va recevoir le prix Jeunes Québécois aux commandes. L’autre prix donné, le prix Goldbloom, couronnera les carrières de quatre autres leaders.

Lisez l’article publié dans le Montreal Gazette

Prix Goldbloom: Célébrer les hommes derrière Jeunesse au Soleil

“Sun Youth is an organization most people know, however they may not know that the two men behind it knew each other as children, and built it up together. Sid Stevens and Earl De La Perralle are recipients of the Goldbloom Awards being handed out next week. The awards honour leaders in Quebec.”

Sid et Earl sont maintenant dans leurs 70, mais ils ont grandi près de la rue Clark dans Montréal, là où Jeunesse au Soleil rayonne à travers tout le quartier. Tout a commencé lorsque deux jeunes amis ont trouvé un espace pour travailler et ont publié leur propre journal en 1954.

La progression d’un petit journal de quartier à une organisation avec un budget de 7 miilion, 1500 bénévoles qui aide des milliers de personnes à travers l’année est difficile à imaginer encore aujourd’hui, croit Sid Stevens.

Lisez l’article publié sur le site de CTV Montreal

L’ancien ministre de l’Environnement du Québec honoré par un Prix Goldbloom

“It’s been 13 years since Clifford Lincoln retired from politics, but the former Quebec environment minister has never given up working on causes he cares about.”

Clifford Lincoln recevra un des Prix Goldbloom du QCGN qui seront remis le 26 octobre pour célébrer son implication à la communauté d’expression anglaise du Québec. Suite à son élection dans la foulée du référendum de 1980, Clifford a marqué la politique québécoise en démissionnant du cabinet Bourassa en 1989 pour contester la décision du premier ministre d’utiliser la clause dérogatoire contre une décision de la Cour Suprême favorisant l’affichage bilingue.

Il s’est ensuite dirigé vers la politique fédérale, représentant la circonscription de Lac-Saint-Louis entre 1993 et 2004. Bien que Clifford Lincoln continue de sentir chez lui au Québec, il espère que la tendance qui amène les jeunes à quitter la province pour de meilleurs emplois se résorbera.

Lisez l’article publié sur le site de CTV Montreal

Right on the mark, Clifford Lincoln remains a man of principle

“Politics is the art of the possible, but for people of principle it can also become the art of the impossible.”

En décembre 1988, Clifford Lincoln a démissionné du cabinet de Bourassa suite à sa décision d’avoir recours à la clause dérogatoire pour renverser un jugement de la Cour Suprême qui favorisait l’affichage bilingue.

Clifford est d’ailleurs célébré comme une bâtisseur de ponts et un faiseur de consensus, des motifs qui lui valent un des Prix Goldbloom du QCGN.

Lisez l’article publié dans The Senior Times

Les communautés de McGill et de Montréal community honore la vie de Gretta Chambers, première chancelière de l’université

“Hundreds of people gathered at the Church of Saint-Léon-de-Westmount on Sept. 16 to honour the life and accomplishments of Gretta Chambers, former McGill Chancellor and beloved journalist, political commentator, and community builder.  Chambers passed away on Sept. 9 at St. Mary’s Hospital in Montreal due to a serious heart condition.”

Dans cet hommage à Gretta Chambers, Sylvia Martin-Laforge acclame sa compréhension profonde des milieux nationaux et internationaux ainsi que sa qualité d’éducatrice holistique. L’article présente ensuite les différentes réalisations de Chambers, notamment comme journaliste à The Montreal Gazette et comme hôte à CFCF. En tant que journal de McGill, plusieurs dossiers importants de l’Université ont été également le fruit de son implication.

Lisez l’article dans le McGill Tribune

Les francophones attendent un geste de Trudeau

“Les députés fédéraux reprennent le chemin de la Chambre des communes, ce lundi 18 septembre. La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada prévoit un automne mouvementé et attend un geste de la part du premier ministre en matière de langues officielles.”

Le président de la FCFA, Jean Johnson, demande à rencontrer le premier ministre Trudeau afin de lui parler d’immigration ainsi que de rencontrer les différents ministres. Johnson attend d’ailleurs la nouvelle nomination d’un candidat au poste de commissaire aux langues officielles.

Le critique du NPD en matière de langues officielles, François Choquette, s’impatient également de voir une nouvelle nomination suite au retrait de Madeline Meilleur. Choquette a demandé à la ministre Mélanie Joly à ce que la FCFA et le QCGN soit consulté à ce sujet.

Lisez l’articel sur le site de #ONfr

Allison Hanes: Prêt pour le redémarrage au CUSM (EN)

“The dust has settled since 10 independent members of the McGill University Health Centre’s board of directors quit in disgust two months ago, leaving a gaping hole in the governance of one of Montreal’s most important hospital networks and a major political problem for Quebec Health Minister Gaétan Barrette.”

Après le départ de 10 membres du C.A. et une explication plutôt tiède à la communauté d’expression anglaise, le ministre Barrette a déclaré qu’il avait reçu une liste de 20 candidats pour constituer un nouveau conseil d’administration. Cela dit, Allison Hanes a écrit que la bravoure sera nécessaire pour que ces nouveaux membres redressent le CUSM suite à la relation toxique qu’entretenait l’ancien CA avec le ministre.

Le QCGN avait d’ailleurs été pris dans le dossier lorsqu’il a été su que l’organisme travaillait dans l’ombre afin de remodeler le C.A. selon ses intentions. Hanes mentionne d’aillers que les nouveaux administrateurs devront être choisis avec minutie pour s’assurer de leur légitimité aux yeux de la communauté.

Lisez l’article dans The Montreal Gazette

Anglo-Québécois en Exil – Dossier dans la Presse+

“Ils sont instruits, entreprenants et souvent bilingues, et leur apport serait significatif pour la vie de la province. Le premier ministre Couillard leur fait déjà un appel du pied. Mais quelle place est-on prêt à leur laisser ? Le Québec est-il mûr pour le retour des anglophones ?”

Suite à l’appel du premier ministre Philippe Couillard aux Anglo-Québécois en exil hors de la province, plusieurs membres de la communauté d’expression anglaise ont applaudi à cette initiative. Ce dossier présenté dans La Presse+ suggère que les indicateurs sont à point afin de voir un retour marqué des Québécois d’expression anglaise qui se sont exilés suite aux référendums de 1980 et de 1995.

Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN, croit également qu’il y a quelque chose qui se passe dans le zeitgeist du Québec, mais que ce n’est qu’anecdotique pour l’instant. Par contre, elle souligne que l’appel de Couillard, vu par certains comme une manoeuvre électorale, reste important afin de travailler pour le bien-être de la communauté.

Lisez l’article sur le site de La Presse+

Le Parti Québécois adopte une mesure réduisant le financement des cégeps anglophones

À l’émission Your Morning diffusé au réseau CTV, Geoffrey Chambers, vice-président du QCGN, et un étudiants du cégep Dawson, Simon Bérubé, ont discuté de la mesure adoptée du Parti Québécois visant à réduire le financement des cégeps anglophones. La difficulté d’application de cette mesure et les notions de légalité ont été mentionnées comme des facteurs réduisant l’influence que pourrait avoir une telle mesure. De plus, quelques francophones croient qu’il est important de pouvoir parler anglais afin de s’ouvrir sur le monde, et de voyager.

Voyez l’entrevue dans le vidéo ci-dessous.

Gretta Chambers, journaliste pionnière, traversa les deux solitudes du Québec (EN)

“As a journalist, a committed federalist and the first female chancellor of McGill University, Gretta Chambers was a multitasking trailblazer. Opinionated, forthright and gracious, this tiny, elegant woman bridged Quebec’s two solitudes effortlessly, explaining each group to the other – especially during turbulent times.”

Cette chronique nécrologique publiée dans The Globe and Mail encense les multiples accomplissements de la vie de Gretta Chambers. Michael Goldbloom, le principal et vice-chancelier de l’université Bishop’s, a notamment souligné que sa connaissance des deux communautés du Québec était un de ses atouts. Il s’est également remémoré sa première rencontre alors qu’il étudiait à la Selwyn House avec son fils à l’âge de cinq ans.

Son fils Geoffrey Chambers, maintenant vice-président du QCGN, raconta également les plusieurs choses que Gretta lui ait fait lorsqu’il était jeune, tel que de préparer un repas pour son équipe de football, ainsi que les multiples gestes qu’elle a fait pour la communauté dans son ensemble.

Lisez l’article dans the Globe and Mail

 

Le maire souhaite effacer le général Amherst de la toponymie de Montréal

“Le sort du général Jeffery Amherst, commandant en chef des forces britanniques pendant la guerre de Conquête, revient à l’ordre du jour. Le maire de Montréal, Denis Coderre, confirme son intention de renommer la rue qui porte son nom.”

En plus d’avoir modifier les armoiries ainsi que le drapeau de la Ville de Montréal, le maire Coderre souhaite maintenant modifier certains noms de rue, tels que la rue Amherst, afin de tourner la page et aider à la réconciliation avec les peuples autochtones.

Certains membres de la communauté anglophone de Montréal, dont le conseiller municipal Marvin Rotrand, ont signifié leur accord avec le retrait du nom du général. Toutefois, comme le souligne la directrice des communications du QCGN, il serait intéressant de préserver un nom d’une personne qui représente la communauté anglophone.

Lire l’article dans le Huffington Post

Un bambin de Chateauguay ne peut voir d’orthophoniste en anglais au CLSC à proximité

“A Chateauguay mom will have to spends thousands of dollars a year and commute to Montreal to get private speech therapy for her young son because she was told she can’t get medicare-covered services in English close to home. “

Cette histoire soumise à CJAD via leur courriel communautaire nous raconte l’histoire d’une mère qui vit une injustice parce que son enfant ne peut rencontre d’orthophoniste en anglais.

Geoffrey Chambers, vice-président du QCGN, croit que la situation est bien tragique, mais qu’elle n’est pas unusuelle dans le système de santé québécois.

Lisez l’article sur le site de CJAD

L’ancienne chancelière de McGill et journaliste montréalaise de renom Gretta Chambers meurt à l’âge de 90 ans

“Gretta Chambers, the first female chancellor of McGill University and a prominent Montreal journalist for several decades, has died at the age of 90. She passed away Saturday morning at St. Mary’s Hospital in Montreal after undergoing treatment for a heart condition. “

Ayant une mère francophone et un père anglophone, Gretta Chambers a toujours perçu son rôle de batisseuse de ponts entre les communautés divisées du Québec comme une nécessité. Pour ce rôle, elle fut honorée d’un Prix Goldbloom en 2012.

Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN, a encensé les réussites qu’a fait Chambers et elle continua en disant qu’elle personnifait exactement les besoins du Québec afin d’unir les communautés linguistiques.

Lisez l’article dans The Montreal Gazette