Le Premier ministre répond à notre communauté

Le QCGN est très ravi de mentionner que nous avons reçu une lettre du premier ministre Justin Trudeau qui réitère sans équivoque son engagement personnel aux droits de la communauté minoritaire de langue anglaise du Québec et à la minorité de langue française à l’extérieur du Québec. La lettre est pleine de grâce et d’émotion, et il est clair que le premier ministre comprend l’importance de parler aux communautés minoritaires de langue officielle dans leur langue.

Le QCGN a répondu à la lettre du premier ministre en exprimant sa gratitude pour son soutien continu ainsi que le partenariat que nous maintenons avec le gouvernement. Nous avons également présenté une invitation de la part de notre communauté afin de le rencontrer au moment opportun et de parler des défis particuliers que rencontrent le Québec d’expression anglaise.

Lisez la lettre (en anglais seulement) du premier ministre adressé au Quebec Community Groups Network.

Webdiffusions des consultations sur les langues officielles

Les consultations pancanadiennes sur les langues officielles 2016 se sont déroulés à Sherbrooke le 5 août, à Québec le 23 août et à Montréal le 30 août. Le Québec d’expression anglaise a été représenté dans toutes les rencontres qui ont eu cours dans des établissement de notre communauté.

Pour visionner la webdiffusion de Montréal

Pour visionner la webdiffusion de Moncton

La communauté doit s’assurer que ses droits sont respectés

Se battre pour la survie de ses institutions est d’importance capitale pour la vitalité du Québec d’expression anglaise, a dit Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN, lors d’une entrevue avec CTV Montréal. Eric Maldoff, fondateur d’Alliance Québec, a dit que les québécois d’expression anglaise souffre d’une négligence bénigne de la part du gouvernement. Maldoff, Martin-Laforge et le commissaire aux langues officielles Graham Fraser affirment que les Anglos doivent s’impliquer et de battre pour faire respecter leurs droits. Ils disent également que le gouvernement du Québec doit créer une structure pour veiller aux intérêts de sa communauté minoritaire de langue officielle.

Regarder l’entrevue avec Eric Maldoff, fondateur d’Alliance Québec
Regardez le segment à ce propos sur CTV News

Les anglophones du Québec doivent forcer leurs droits: commissaire aux langues officielles

Les Québécois d’expression anglaise doivent être plus vigilants pour assurer le respect de leurs droits, a dit Graham Fraser dans une entrevue avec le Montreal Gazette.

Lire plus… (en anglais)

La majorité des Québécois veulent un curriculum qui inclus l’histoire des minorités

(en anglais)

Dans un article du Montreal Gazette, Michelle Lalonde fait mention d’un sondage financé par le QCGN et l’Association des études canadiennes. Ce sondage, dont les résultats sont disponibles ici, est vu comme l’expression de 80 pourcent des Québécois qui croient qu’il est important d’apprendre sur le rôle des minorités dans l’histoire du Québec. Jack Jedwab commente le sondage dans l’article et mentionne les visées nationalistes prises par le nouveau curriculum d’histoire. Éric Maldoff commente également celui-ci en adressant le rôle qu’ont les commissions scolaires pour demander un curriculum qui adresse la minorité linguistique du Québec, parmi les minorités sous-representées par le nouveau curriculum.

Lire plus…

Le nouveau président élu du QCGN a bien hâte d’entamer son mandat

Andrea Cranfield, The Pontiac – le 22 juin, 2016.

James Shea a été élu pour un mandat de deux ans en tant que président du Quebec Community Groups Network (QCGN) lors de l’assemblée annuelle du 3 juin dernier. Il était au sein du conseil d’administration pendant les quatre dernières années où il passa trois années en tant que vice-président. Le QCGN est une organisation qui relient 48 organisations communautaires d’expression anglaise au travers du Québec. Shea est le premier président issu de l’Outaouais. Il est également le chaire du conseil d’administration de la commission scolaire Western Quebec.

Lire l’article complet (en anglais)

Graham Fraser, commissioner of Official Languages

Graham Fraser: Les langues officielles, “yes sir”

 

Par Marco Fortier, dans Le Devoir

En 10 ans au poste de chien de garde des langues officielles, Graham Fraser a constaté que la détermination peut laisser place à l’exaspération. L’impatience se lisait dans son dernier rapport, où le commissaire critiquait une fois de plus Air Canada pour les« Sorry, I don’t speak French » entendus encore trop souvent à bord des avions du transporteur national.

Sorry, I Don’t Speak French, c’est aussi le titre de son essai lancé en 2007, dans les mois suivant sa nomination comme commissaire aux langues officielles. Graham Fraser déplorait le recul du bilinguisme et la difficulté à ancrer l’utopie des deux langues officielles dans la réalité canadian. Une décennie plus tard, on ne peut que constater que la bataille pour le respect des droits linguistiques des minorités est loin d’être gagnée. On peut même penser qu’il s’agit d’un combat sans fin, comme Sisyphe condamné pour l’éternité à pousser sa pierre vers le haut de la montagne, avant qu’elle redescende aussitôt dans la vallée.

Comme le dit Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network : les droits linguistiques, « if you don’t use it, you lose it ». La représentante de la communauté anglophone du Québec n’a que de bons mots pour le travail de Graham Fraser au cours des 10 dernières années. Les francophones hors Québec sont eux aussi fort satisfaits du bilan du commissaire sortant.

Lire la suite

Lynden Bechervaise reçoit le Prix Goldbloom

Lynden Bechervaise de New Carlisle recevra le Prix Sheila et Victor Goldbloom ce soir. Écoutez l’entrevue avec Susan Cambell de Quebec AM sur ses 40 années de contributions à la communauté d’expression anglaise de la Côte.

Écoutez l’entrevue (en anglais)

Le Rapport Jennings appuie la position de la communauté minoritaire sur le droit de gérance et de contrôle des commissions scolaires

Montréal, le 16 septembre 2015 – L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ), le Quebec Community Groups Network (QCGN), l’Association des comités de parents anglophones (ACPA) et la Fédération québécoise des associations foyers-écoles Inc. (FQAFE) sont heureux des conclusions du rapport du Comité d’étude des systèmes électoraux visant à protéger les droits constitutionnels des Québécois d’expression anglaise de même que l’intégrité de nos établissements scolaires qui sont un élément clé de la vitalité de nos communautés. Lire la suite…

Accéder au rapport complet comprenant ses 13 recommandations

Jamie Orchard de Global Montreal s’entretient avec Alexander Gordon, gagnant du Prix les Jeunes Québécois aux Commandes

Le 8 octobre prochain, le Quebec Community Groups Network soulignera le 7e anniversaire du Prix Sheila et Victor Goldbloom. Quatre lauréats recevront le Prix pour l’ensemble de leur contribution communautaire. La cérémonie comprendra la remise du Prix les Jeunes Québécois aux commande à Alexander Gordon, un jeune homme de 28 ans qui a travaillé à titre de bénévole pendant plus de 20 ans.

Visionner l’entrevue