Langues officielles: des doutes sur l’approche de Raymond Théberge

“Le deuxième candidat choisi par Justin Trudeau pour occuper le poste de commissaire aux langues officielles s’en est mieux tiré que la candidate initiale pour le poste au jeu des questions et réponses à la chambre haute, même si des sénateurs ont émis des doutes sur sa capacité d’assumer pleinement son rôle de chien de garde”

Raymond Théberge semble avoir fait une meilleure impression que la candidate précédente lors de sa présence devant le Sénat. Toutefois, quelques Sénateurs, tels que Serge Joyal, croit que Théberge manque de mordant pour son rôle de gardien des langues officielles. Théberge doit rencontrer les membres du Comité permanent sur les langues officielles.

Certains membres de ce comité sont plus enclins envers la nomination de Théberge. Toutefois, le critique du NPD en matière de langues officielles, François Choquette a souligné qu’il émettra une plainte au Commissariat aux langues officielles. Cette plainte suit le refus de Mélanie Joly de suivre le recommandations faites par l’ancien chef Thomas Mulcair qui demandait à Joly de rencontrer les deux organisations nationales en matière de langues officielles, soit le QCGN et la FCFA

Lisez l’article écrit par La Presse Canadienne sur le site de l’Acadie Nouvelle

Nomination de Raymond Théberge: Choquette prépare une plainte

“Le porte-parole aux langues officielles pour le Nouveau Parti démocratique (NPD), François Choquette, estime que le gouvernement libéral a enfreint la Loi sur les langues officielles (LLO) en proposant le nom de Raymond Théberge comme nouveau commissaire aux langues officielles du Canada.”

 

Lire l’article sur le site de #ONfr

Bonjour-Hi: des anglophones surpris du débat

“De nombreux anglophones sont surpris du débat actuel sur le «Bonjour-Hi»: ils apprécient l’expression de courtoisie — avec le français en premier — et jugent que l’Assemblée nationale devrait avoir d’autres chats à fouetter.”

Plusieurs Québécois d’expression anglaise ont été surpris de l’ampleur du débat qui entoure une expression de courtoisie commune à Montréal. Pour quelques commerçants, cette façon d’accueillir en français et en anglaise aide les touristes à se sentir à l’aise.

James Shea, président du QCGN, souligne que la salutation bilingue ouvre la porte à la communications et qu’elle est aussi une forme de respect pour la langue anglaise, et la communauté minoritaire d’expression anglaise du Québec.

Lisez l’article écrit par la Presse Canadienne dans le Journal Métro

Le secrétariat des anglos applaudi, bien que sous-financé

“The man tapped to head the Quebec government’s brand new secretariat for relations with English-speaking Quebecers, needs no introduction, as they say, to the community he is mandated to serve.”

La ministre responsable des relations avec les Québécois d’expression anglaise, Kathleen Weil, a annoncé la création du Secrétariat lors d’une conférence de presse qui a eu lieu au Centre Morrin le 24 novembre dernier. Weil annonça également la nomination de William Floch pour diriger le Secrétariat, un poste équivalent à un sous-ministre adjoint.

Une des préoccupations soulignée par Warren Thomson, président de Voice of English-speaking Quebec, est la sous-représentation des Québécois d’expression anglaise au sein de la fonction publique. De son côté, le QCGN a publié un communiqué où il exprime sa déception face au budget modeste qu’aura le nouveau secrétariat. Le groupe a aussi rajouté un brin de politique à sa réaction en mentionnant au passage le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault.

Lisez l’article sur le site du Chronicle-Telegraph

Couillard dit aux Libéraux qu’ils sont prêts à lutter en vue des élections (EN)

“The Liberals have 312 days ahead to prove they merit the renewed confidence of Quebecers and the party is up to the task, Premier Philippe Couillard said Friday.”

Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard est arrivé en mode élections alors qu’il s’adressa aux électeurs et à son parti lors du congrès du Parti Libéral du Québec. Dans son discours d’ouverture, Couillard a dit que les Libéraux étaient prêts à créer un Québec moderne, acceuillant et capable d’affronter les défis sans se limiter. Le congrès du parti commence le lendemain de l’aboutissement du promesse faire par Couillard en créant un Secrétariat dédié aux Québécois d’expression anglaise.

Le QCGN a accueilli l’initiative et a applaudi le choix de William Floch pour diriger le nouveau Secrétariat. Par contre, il croit que ce n’est qu’un petit, quoique prometteur pas vers l’avant afin d’entendre les enjeux qui préoccupent les Québécois d’expression anglaise au sein de la machine bureaucratique. Le groupe croit également que le budget de 1 million alloué pour ce dernier ne sera pas suffisant pour la tâche souhaitée.

Lisez l’article dans le Montreal Gazette

William Floch dirigera le nouveau secrétariat pour la communauté d’expression anglaise

“Kathleen Weil is the first minister responsible for English-speaking Quebecers in the history of the Quebec Liberal Party and she’s delivering on a promise made by Premier Philippe Couillard”

Kathleen Weil, la nouvelle ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, a maintenu une promesse qui avait été mise en place par le Premier ministre Philippe Couillard. William Floch, un ancien spécialiste sur les langues officielles chez Patrimoine canadien,  a été nommé pour diriger le nouveau Secrétariat pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise. Le gouvernement Couillard va annoncer la création du Secrétariat ce vendredi à Québec au Centre Morrin, un centre culturel de langue anglaise.

Le Quebec Community Groups Network (QCGN)  a longtemps poussé pour la création de ce secrétariat dédié principalement au Québécois d’expression anglaise.

Lisez l’article sur le site de CTV News

Les élections dans l’air? Les Libéraux débatteront de résolutions pour les anglos (EN)

“First we got an anglophone relations minister; now Le Devoir reports that at the upcoming Quebec Liberal policy convention, delegates will be debating five resolutions focused on anglos.”

Indicatifs des élections qui auront lieu à l’automne prochain, les résolutions discutées lors du congrès des Libéraux chicotent les médias. Geoffrey Chambers, vice-président du Quebec Community Groups Network, accueille la décision du parti libéral du Québec de débattre de cinq résolutions qui adressent les Québécois d’expression anglaise.

Vous pouvez également écouter un extrait d’une entrevue donnée par Chambers à la radio CJAD 800 diffusée pendant le Leslie Roberts show.

Lisez l’article sur le site web de CJAD

Les groupes communautaires du Québec encensent des leaders visionnaires (EN)

“Activists and supporters of Quebec’s English speaking community groups, including politicians from three levels of government, gathered last month to pay tribute to five people for their extraordinary contributions to improving the lives of community members and the broader society.”

Publié dans l’édition de novembre du Senior Times, cet article discute de la cérémonie des Prix Communautaires du QCGN qui a eu lieu le 26 octobre dernier au Club Saint-James. Environ 180 leaders et parties prenantes du QCGN, ainsi que la famille et les amis des cinq individus qui furent honorés, se sont déplacés pour assister à cette cérémonie.

Lisez l’article dans le Senior Times

Les Prix Goldbloom célébrent les accomplissement des leaders de la communauté d’expression anglaise du Québec

“Sun Youth founder Sid Stevens was one of five members of Quebec’s English-speaking community recognized at the Goldbloom Awards. The annual event is organized by the Quebec Community Groups Network.”

L’événement annuel a été créé par le QCGN afin de souligner les individus qui ont fait un impact considérable sur la communauté d’expression anglaise du Québec. Cette année, les récipiendaires du Prix Goldbloom étaient Clifford Lincoln, James Carter, Sid Stevens et Earl De La Perralle. Claudia Di Iorio a été récompensée du Prix Jeunes Québécois aux commandes.

Visionnez la couverture faite par Global News

 

La nomination d’un commissaire aux langues officielles se fait attendre

“Qui succèdera à Graham Fraser à la tête du Commissariat aux langues officielles (CLO) du Canada? Quasiment trois mois jour pour jour après avoir relancé le processus à la suite de la nomination avortée de Madeleine Meilleur, le gouvernement n’a toujours pas annoncé le nom d’un nouveau commissaire aux langues officielles.”

Le gouvernement de Trudeau réitère que le processus de séléction pour le nouveau commissaire aux langues officielles va bon train, quoique des doutes sont soulevés par les critiques aux langues officielles de l’opposition, les députés Alupa Clarke et François Choquette.

Ce dernier a d’ailleurs demandé au premier ministre de rencontrer les groupes qui représentent les communautés minoritaires de langue officielle, soit la FCFA et le QCGN, afin de discuter du processus de nomination

Lisez l’article sur le site de #ONfr