Les groupes anglophones aident les nouveaux arrivants à s’intégrer, et c’est bon pour le Québec

“Efforts by Quebec’s anglophone communities and institutions to help English-speaking newcomers successfully integrate into Quebec society should be financially and politically supported by the Quebec government, the director general of the Quebec Community Groups Network said Wednesday.”

Les Québécois d’expression anglaise sont vus comme des exemples typiques de l’intégration au Québec par Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN. Pendant cette conférence d’une journée organisée par le QCGN et financée par le ministère fédéral Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, elle a mentionné que le gouvernement du Québec n’assistait pas adéquatement les institutions et les groupes d’expression anglaise qui aident les nouveaux arrivants à s’intégrer.

La conférence présentait trois ateliers qui adressaient entre autres comment les organisations confessionnelles et les municipalités aident dans l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants d’expression anglaise. Les conversations présentaient assez souvent la compréhension du statut francophone de la province, mais surtout comment les groupes aident les nouveau arrivant à bien comprendre la diversité d’un pays qui reconnait la dualité linguistique.

Lisez l’article complet dans le Montreal Gazette.